Honoré Mercier par lui-même

236 pages — 24,95 $ — ISBN 978-2-923792-88-0

Hono­ré Mer­cier (1840-1894) peut être consi­dé­ré comme l’un des grands pre­miers ministres que le Qué­bec ait connus. Grand réfor­miste et bon stra­tège, il exer­ça le pou­voir avec cou­rage et déter­mi­na­tion, comme peu d’hommes poli­tiques ont su le faire avant ou après lui. Mais les élites conser­va­trices de l’époque lui firent payer cher sa volon­té de moder­ni­sa­tion : sa fin de car­rière sera une véri­table des­cente aux enfers. Chas­sé du pou­voir après une grande vic­toire élec­to­rale, malade et endet­té, il ne lui res­te­ra, pour se conso­ler, que sa biblio­thèque per­son­nelle, sau­ve­gar­dée grâce à un petit groupe d’amis. S’il avait pu écrire ses mémoires comme il en avait eu l’intention, il aurait lais­sé un témoi­gnage ines­ti­mable et pas­sion­nant sur son époque. 

Avec ce livre, Claude Cor­bo relève le défi auda­cieux de racon­ter les faits et de les jus­ti­fier comme aurait pu le faire Hono­ré Mer­cier lui-même. Tout en recon­nais­sant que l’exercice com­porte sa part de risques, il fait la démons­tra­tion que c’est aus­si une for­mi­dable manière de com­prendre le pas­sé dont nous sommes les héri­tiers.


Lire la cri­tique de Louis Cor­nel­lier

 

TÉLÉCHARGER L’EXTRAIT