L’échec de Félix-Gabriel Marchand

L’échec de Félix-Gabriel Marchand

224 pages — 24,95 $ — ISBN 978-2-923792-67-5

Le gou­ver­ne­ment libé­ral du pre­mier ministre Félix-Gabriel Mar­chand, élu le 11 mai 1897, veut créer un minis­tère de l’instruction publique. Le pro­jet de loi sus­cite une viru­lente oppo­si­tion de l’Église catho­lique et du mou­ve­ment politico-religieux de l’ultramontanisme. Le pro­jet adopté par l’Assemblée légis­la­tive élue est pour­tant rejeté peu après par le Conseil légis­la­tif à majo­rité conser­va­trice. Cet échec poli­tique sera durable, puisqu’il fau­dra attendre 1964 pour que le Qué­bec se dote d’un minis­tère de l’éducation.

 

Claude Corbo explore en trois temps les thèmes de l’échec poli­tique, du conflit entre reli­gion et poli­tique, du choc fron­tal de visions radi­ca­le­ment incom­pa­tibles. Une intro­duc­tion rap­pelle les évé­ne­ments et les prin­ci­paux pro­ta­go­nistes. Une sélec­tion de docu­ments de l’époque per­met d’entendre les dis­cours offi­ciels et les échanges pri­vés entre oppo­sants. Entre les deux, une inter­pré­ta­tion dra­ma­tique des per­son­nages et des événements.

TÉLÉCHARGER L’EXTRAIT