On ne naît pas Québécois, on le devient

136 pages — 18,95$ — ISBN 978-2-925079-20-0

«Il n’y a pas d’identité innée
et immuable. L’identité est une
construc­tion his­to­rique et sociale.
Elle se trans­forme tout au long
de l’existence. C’est en vivant
au Qué­bec qu’on devient Qué­bé­cois.
On ne naît pas Qué­bé­cois, on le devient.»

 

Culture, affir­ma­tion du fran­çais, rap­ports majo­ri­té-mino­ri­tés, inéga­li­tés socio-éco­no­miques, néo­li­bé­ra­lisme… Mar­co Micone n’a jamais hési­té à prendre la parole sur les enjeux fon­da­men­taux qui façonnent l’identité qué­bé­coise.

 

Ce livre – dont cer­tains textes ont déjà été publiés dans une forme moins éla­bo­rée dans des jour­naux et des revues – est le fruit d’une longue période de réflexion sur ce que veut dire être Qué­bé­cois.