Gouin

Paul Gouin –  Écrits et discours 1932-1964

et

306 pages — 34,95$ • 25€ — ISBN 978-2-924719-11-4

 

À l’été de 1934, alors que les gou­ver­ne­ments sont impuis­sants à contrer les effets dévas­ta­teurs de la Grande Dépres­sion, un nou­veau parti appa­raît au Qué­bec. Créée par des dis­si­dents du Parti libé­ral au pou­voir depuis 1897 et des oppo­sants de diverses ten­dances, l’Action libé­rale natio­nale pro­pose un ambi­tieux pro­gramme de réformes qui pré­fi­gurent la Révo­lu­tion tran­quille. Son chef, Paul Gouin (1898-1976), petit-fils et fils de pre­miers ministres, conclut avec le Parti conser­va­teur de Mau­rice Duples­sis une alliance qui vient près de ren­ver­ser le gou­ver­ne­ment en 1935. Aux élec­tions de 1936, Duples­sis rompt l’alliance, écarte Gouin, triomphe des libé­raux et devient pre­mier ministre.

 

Toute sa vie, avant comme après sa car­rière poli­tique, Paul Gouin aura aussi été un infa­ti­gable défen­seur de l’héritage cultu­rel canadien­français, qu’il conçoit comme un puis­sant levier de déve­lop­pe­ment éco­no­mique. Dans une approche réso­lu­ment moderne, il se bat non seule­ment pour la pro­mo­tion de la langue fran­çaise, mais aussi pour la mise en valeur du patri­moine sous toutes ses formes.

 

Les textes de ce livre font redé­cou­vrir un homme poli­tique vision­naire et intègre, un moder­ni­sa­teur et un pro­mo­teur pas­sionné de l’identité cultu­relle ori­gi­nale du Qué­bec. Si sa car­rière poli­tique a été mar­quée par les échecs, sa réflexion lucide et son atta­che­ment résolu à l’héritage cultu­rel demeurent une source d’inspiration encore pour notre époque.

TÉLÉCHARGER L’EXTRAIT