Jeux d’eau

216 pages — 24,95$ — ISBN 978-2-925079-18-7

Del­phine et Ben­ja­min se ren­contrent quand le désordre fami­lial et la cani­cule les poussent à sor­tir explo­rer la ville une nuit d’été. Ensemble, ils tra­versent cette période étrange où l’on n’est plus tout à fait enfant, mais pas encore prêt pour l’adolescence.

 

Del­phine enfourche la selle du vélo de Ben­ja­min, lui se lève sur ses pédales, se colle contre le gui­don et démarre à toute vitesse. Il s’arrête en face d’un chan­tier, une immense toile d’araignée d’ombres et d’éclats de lune qui s’élève dans la nuit. Contre une clô­ture où on peut lire le mot « DANGER », il pose sa bicy­clette. Del­phine et lui avancent dis­crè­te­ment, se glissent dans une faille de la clô­ture, font leur che­min sous des colonnes de béton, montent les esca­liers vers les étages supé­rieurs. Au qua­trième, Ben­ja­min s’assoit contre une ouver­ture pré­vue pour une fenêtre. Au loin s’étend le parc Mar­quette, ils en voient les lam­pa­daires, les grandes pelouses, puis, plus loin, les rails sur les­quels passe un train qui ne semble pas avoir de fin.